1. Acide hyaluronique

Polysaccharide ayant la capacité de retenir jusqu’à mille fois son volume en eau. Il est présent dans le derme, le liquide synovial et l’humeur vitrée.

2. Adipocyte

Cellule graisseuse, notamment présente dans l’hypoderme.

3. ADN (Acide désoxyribonucléique)

L’ADN se compose d’unités de briques de construction biologiques appelés nucléotides. Il contient notre matériel génétique et nos gènes ; le « code de l’ADN » nous rend uniques. L’ADN contient les instructions nécessaires à la croissance, au développement, à la survie et à la reproduction d’un organisme. Ces instructions sont stockées dans la séquence des paires de bases nucléotidiques. Les cellules lisent ce code par trois bases pour produire des protéines essentielles pour la croissance et la survie. La séquence d’ADN contenant les informations nécessaires à la production d’une protéine est appelée gène.

Donnés structurelles:
– L’ADN est une hélice double brin.
– L’ADN est le train – les gènes sont des groupes de voitures
– L’ADN est plié en chromosomes qui se trouvent dans le noyau des cellules qui s’organisent en tissus qui font l’organe.

En résumé, nous sommes le résultat de l’interaction de notre ADN et de notre environnement.

4. Albizia Julibrissin

Arbre de la famille des fabacées. L’extrait de son écorce consolide le réseau microvasculaire et diminue notablement l’affaissement des paupières.

5. Anadenanthera Colubrina

Arbre de la famille des fabacées dont l’écorce est riche en arabinogalactans ayant des effets moléculaires au niveau de l’hydratation cellulaire.

6. Andropause

Équivalent physiologique de la ménopause chez la femme. Elle se déclare entre 45 et 65 ans, et ne mène pas à la stérilité. Un déficit en hormones sexuelles dont la testostérone devient de plus en plus marqué.  La peau devient plus fine et moins élastique.

7. Arabinogalactans

Biopolymère composé d’arabinose et de galactose monosaccharide. Il favorise l’hydratation en améliorant la barrière cutanée ainsi que l’absorption et la rétention d’eau.

8. Aquaporines

Canaux transmembranaires laissant passer les molécules d’eau, et favorisant de ce fait l’hydratation cellulaire.

9. Biologie moléculaire

Domaine de biologie dédié à l’étude de la composition, de la structure, des altérations et des interactions des molécules cellulaires telles que les acides nucléiques et les protéines qui réalisent les processus biologiques essentiels au fonctionnement et au maintien des cellules.

10. Bioinformatique

La bioinformatique combine des éléments de biologie, de mathématiques, d’ingénierie et d’informatique pour analyser et interpréter des données biologiques.

11. Biosaccharide gum-1 : sucre complexe

Agent conditionnant, agit en tant que lubrifiant sur la surface de la peau, lui donnant une apparence plus douce et lisse.

12. Butylène glycol

Agent conditionnant (dérivé du pétrole), agit en tant qu’humectant et lubrifiant sur la surface de la peau, lui donnant une apparence plus douce et lisse.

13. Caprylyl Glycol (1,2-Octanediol)

Alcool dérivé d’un acide gras utilisé comme humectant.

14. Carbomères

Polymères synthétiques hydrophiles d’acide acrylique utilisés comme épaississant.

15. Cellule souche

Cellule plus ou moins indifférenciée capable de générer des cellules spécialisées par différenciation et de se multiplier par division.

16. Centella Asiatica

Herbacée de la famille des apiacées, elle contient notamment des asiaticosides qui réduisent l’inflammation et augmentent la synthèse de collagène cutané.

17. Chélate

Agent stabilisateur diminuant l’activité chimique de certains produits. Il consiste en un ligand attaché à un ou plusieurs atomes métalliques centraux.

18. Conservateur

Ingrédient « inactif » dont le rôle principal est de prévenir le développement de bactéries et de champignons.

19. Coenzyme Q10 ou CoQ10: Ubiquinol

Coenzyme antioxydant jouant un rôle important dans les mitochondries, et dont l’application topicale réduit les rides et les dommages liés au soleil.

20. Darutoside

Composé actif de Siegesbeckia orientalis, connu pour stimuler la guérison des lésions et la régénération des tissus.

21. DHEA

La DHEA ou Déhydroépiandrostérone est une prohormone ayant des propriétés anti-âge controversées. Elle diminue avec l’âge et est précurseur d’hormones males (testostérone) et femelles (œstrogènes).

22. DMDM Hydantoïne

Composé chimique aux fonctions d’un donneur formaldéhyde utilisé comme conservateur dans des produits cosmétiques. Il agit contre les champignons, les levures et les bactéries.

23. Émolient

Substance cosmétique qui vise à rendre la peau plus souple plus douce et plus lisse.

24. Épaississant

Ingrédient « inactif » ajouté à une solution liquide pour diminuer sa viscosité, et ainsi la rendre plus solide.

25. Épigénétique

Épigénétique est le terme désignant les changements phénotypiques dans lesquels la séquence d’ADN n’est pas modifiée. Le travail des gènes est de créer des protéines, de donner au corps les protéines dont il a besoin. L’épigénétique influe sur la façon dont les gènes sont lus par les cellules, puis sur la production de protéines pertinentes par ces dernières. La modulation épigénétique augmente ou diminue l’expression des gènes et leur traduction en protéines.

26. Érythème cutané

Rougeur liée à l’inflammation ou une allergie de la peau, souvent lié à l’application d’une substance ou d’un cosmétique irritants.

27. Fibroblaste

Cellule souche de la peau.

28. Gardenia jasminoides

Un arbuste de la famille des rubiacées natif de Chine. Ses cellules souches inhibent la dégradation des molécules responsables de l’élasticité cellulaire et favorisent la synthèse du collagène cutané.

29. Glycérol

Alcohol polyhydrique utilisé comme humectant.

30. Glyceryl Acrylate/Acrylic Acid Copolymère

Agent conditionnant, agit en tant que lubrifiant sur la surface de la peau, lui donnant une apparence plus douce et lisse.

31. Humectant

Substance qui absorbe l’eau et permet de retenir l’humidité.

32. Hydroxyethylcellulose

Agent épaississant dérivé de la cellulose, un polysaccharide organique.

33. Hydroxypropyl Cyclodextrin

Agent stabilisateur synthétique ou dérivé de plantes.

34. In silico

Expériences ou recherches menées ou produites au moyen de modélisation ou simulation informatique.

35. In vitro

Processus exécuté ou se déroulant dans un tube à essai, une boîte de Pétri ou ailleurs à l’extérieur d’un organisme vivant.

36. Iodopropynyl Butylcarbamate

Agent conservateur soluble dans l’eau.

37. Irritant

En cosmétique, c’est une inflammation légère de la peau. Les agents sont testés via le Patch Test consistant à placer la substance directement sur la peau. Des carrés ou cupules de plastiques sur laquelle la substance est placée sont ensuite collés par un ruban adhésif. Les agents sont ensuite classés comme irritants, modérément irritants et non-irritants, en fonction de degrés de présence d’un érythème (rougeur liée à l’inflammation) ou d’un œdème (gonflement lié à l’inflammation). Le test d’irritabilité oculaire est souvent exécuté par la méthode NRU (Neural Red Uptake), mesurant le taux de survie de cellules mises en contact avec la substance à tester et le NRU en fonction de la couleur rouge de ce dernier.

38. Jonctions intercellulaires

Structures de protéines, notamment transmembranaires, maintenant la cohésion intercellulaire.

39. Kératine

Protéine formée par les kératinocytes formant l’essentiel de l’épiderme des cheveux et des ongles.

40. Lavandula Angustifolia

Lavande dont l’eau florale est utilisée comme conditionnant.

41. Lécithine

Lipide complexe utilisé comme additif émulsifiant.

44. Malus Domestica : La pomme

Les cellules souches de pommes sont des antirides puissants.

45. Ménopause

Arrêt des règles et du cycle hormonal. Les effets sur la peau sont multiples. La diminution d’œstrogènes venant avec la ménopause diminue l’élasticité de la peau. L’excès relatif d’androgènes (hormones masculines aussi produites chez la femme) par rapport aux œstrogènes conduit à l’apparition d’impuretés sur la peau. Les androgènes peuvent aussi mener à une pilosité accentuée ainsi qu’à une chute de cheveux.

47. N-Prolyl Palmitoyl Tripeptide-56 Acetate

Peptide synthétique renforçant le cytosquelette et diminuant les rides.

48. NRU (Neural Red Uptake)

Test in vitro déterminant l’irritabilité oculaire. Il mesure le taux de survie de cellules mises en contact avec la substance à tester et le NRU en fonction de la couleur rouge de ce dernier.

49. Occlusif

En cosmétique, un occlusif est un hydratant qui empêche la perte transépidermique d’eau en formant un film.

50. Œdème cutané

Gonflement de la peau lié au pouvoir inflammatoire ou allergène d’un produit.

51. Palmitoyl Tripeptide-1

Peptide synthétique augmentant le collagène cutané et diminuant les rides.

52. Palmitoyl Tetrapeptide-7

Peptide synthétique augmentant le collagène cutané et diminuant les rides.

53. Palmitoyl Tripeptide-38

Peptide synthétique diminuant les rides et provoquant un effet de lifting.

54. Patch Test

Test mesurant l’irritabilité ou le potentiel allergène d’un produit cosmétique. La méthode consiste à placer la substance directement sur la peau. Des carrés ou cupules de plastiques sur laquelle la substance est placée sont ensuite collés par un ruban adhésif. Des mesures sont faites en fonction du temps. Les agents sont ensuite classés comme irritants, modérément irritants et non-irritants, en fonction de degrés de présence d’un érythème (rougeur liée à l’inflammation) ou d’un œdème (gonflement lié à l’inflammation).

55. Pentylène Glycol

Agent humectant.

56. Phenoxyethanol

Agent préservateur.

57. Polysorbate 20

Agent surfactant. Diminue la tension entre les liquides.

58. Potassium sorbate

Agent conservateur.

59. Pubmed

L’outil de recherche de référence classant les publications scientifiques du monde entier. Il est organisé par la bibliothèque nationale de médecine des États-Unis.

60. Propanediol

Agent humectant.

61. Quercetine

Bioflavonoïde de plantes ayant un grand pouvoir antioxydant.

62. Rétinol

Dérivé d la vitamine A utilisé topicalement et par voie orale pour le traitement de différentes maladies de la peau.

63. Solvant

Substance, liquide dans les cosmétiques, permettant de dissoudre d’autres substances.

64. SNP

Abbréviation de « Single Nucléotide Polymorphsim ». C’est une différence commune entre le code génétique des individus et qui n’est pas considérée comme une mutation pathologique.

65. Surfactant

Substance qui diminue la surface de tension entre deux liquides.

66. Télomères

Extrémités des chromosomes dont le raccourcissement mène à la sénescence cellulaire, et à l’arrêt de leur reproduction.

67. Ubiqunone

Voir Coenzyme Q10

68. Vieillissement de la peau

La peau est le plus grand organe du corps humain, avec une surface de près de 2m2. Avec l’âge, un certain nombre de changements se produisent. Les cellules sont moins en mesure de lutter contre le stress oxydatif, des mutations génétiques s’accumulent. De plus des modifications épigénétiques ont lieu – en d’autres termes, l’expression génétique est dérégulée. Au-delà de ce qui est génétiquement déterminé, le vieillissement exogène est causé par des facteurs environnementaux tels que l’exposition aux rayons du soleil et la pollution, qui peuvent accélérer les effets indésirables de l’âge sur l’apparence de la peau. Le résultat est une diminution progressive de l’élasticité, de l’hydratation et du volume cutané, menant à l’apparition de ridules, de rides, puis à un affaissement du visage et de la peau du corps.

69. Watson-Crick (paire de base)

Les paires de base correspondantes ou compatible, soit A-T, G-C, d’après le nom des scientifiques qui ont découvert la structure de l’ADN, soit Francis Crick and James Watson.

70. Xanthan (gomme)

Agent épaississant.

71. Yellow 5

Agent colorant jaunâtre utilisé dans les cosmétiques.

72. Zygomatiques

Les muscles zygomatiques permettent de sourire.

73. 3-O-Ethyl Ascorbic Acid

Antioxydant dérivé stable de la vitamine C. Il réduit les taches brunes de vieillesse liées à la mélanine de près de 60% en inhibant la polymérisation de cette dernière.