The Age Tech Serum: Des études cliniques concluantes

The Age Tech a réalisé une étude clinique indépendante avec la société française Complife pour garantir la transparence de ses résultats. Ceux-ci s’avèrent très satisfaisants, et ce, à tous les niveaux.

Tests mesurant l’efficacité de notre sérum

Tous les tests suivants ont été effectués sur 20 individus, hommes et femmes confondus, âgés de 35 à 65 ans. Le sérum a été appliqué une fois le matin et une fois le soir sur une peau propre et sèche pendant une période de huit semaines. Toutes les mesures suivantes ont été effectuées aux jours 0, 7, 28 et 56.

Évaluation de la profondeur des rides

Le principe de mesure est basé sur une projection de lumière structurée (l’appareil utilisé était le LIFEVIZ Micro de Quantificare). Un logiciel évalue ensuite les propriétés de la surface de la peau telles que la profondeur et le volume des rides.

Résultats : Jusqu’à 64% de réduction des rides après deux mois.

Évaluation de l’élasticité de la peau

Les mesures sont effectuées sur la base d’une méthode d’aspiration générée par une pression négative déformant mécaniquement la peau (l’appareil utilisé était le Cutometer® MPA 580 de Courage + Khazaka Electronic GMBH). Les paramètres ont été mesurés sur la peau de la joue. L’élasticité brute a été évaluée au travers de la capacité de redéformation de la peau à son état basal.

Résultats : Jusqu’à 22% d’augmentation de l’élasticité de la peau après deux mois

Évaluation de la fermeté de la peau

Les mesures sont effectuées à partir d’une méthode d’aspiration générée par une dépression déformant mécaniquement la peau (l’appareil utilisé était le Cutometer® MPA 580 de Courage + Khazaka Electronic GMBH). La fermeté a été mesurée sur la peau de la joue et la distensibilité cutanée a été évaluée.

Résultats : Jusqu’à 28% d’augmentation de la fermeté de la peau après deux mois.

Évaluation du niveau d’hydratation de la peau

L’hydratation de la peau a été mesurée via courant électrique. Le concept est basé sur la constante diélectrique de l’eau et évalue fondamentalement le niveau d’hydratation (l’appareil utilisé était le Corneometer de Courage + Khazaka Electronic GMBH).

Résultats : Jusqu’à 75% d’augmentation de l’hydratation de la peau après deux mois.

Évaluation de l’indice de mélanine

Cette étude mesure la réduction de l’hyperpigmentation ou des taches de vieillesse. Le mode de fonctionnement de l’appareil est basé sur l’absorption / réflexion de trois longueurs d’onde de lumière spécifiques (l’appareil utilisé était le Mexameter de Courage + Khazaka Electronic GMBH).

Résultats : Jusqu’à 40% de diminution des taches brunes après deux mois.

Des tests supplémentaires pour votre sécurité

Cette étude mesure la réduction de l’hyperpigmentation ou des taches de vieillesse. Le mode de fonctionnement de l’appareil est basé sur l’absorption / réflexion de trois longueurs d’onde de lumière spécifiques (l’appareil utilisé était le Mexameter de Courage + Khazaka Electronic GMBH).

Le Challenge Test : efficacité de conservation d’un produit cosmétique

L’objectif du test est d’évaluer la capacité du cosmétique à se défendre contre les microbes. Le produit est inoculé avec les micro-organismes communs suivants: Staphylococcus aureus, Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa, Candida albicans et Aspergillus brasiliensis. La capacité du cosmétique à réduire le niveau de ces micro-organismes est mesurée à 24h, 7, 14 et 29 jours.

Résultats : La protection antimicrobienne est conforme avec le standard ISO 11930

Patch Test : évaluation in vivo de la tolérance cutanée d’un produit cosmétique

Ce test consiste à placer la substance directement sur la peau. Des carrés ou des micro-gobelets en plastique sur lesquels la substance est placée sont ensuite collés avec du ruban adhésif. Les agents sont ensuite classés comme irritants, modérément irritants et non irritants, en fonction des degrés de présence d’érythème (rougeur liée à l’inflammation) ou d’œdème (gonflement lié à l’inflammation). Le test est effectué sur dix volontaires pendant 48 heures.

Résultats : La tolérance cutanée a été qualifiée d’excellente.

De plus, comme nous accordons la plus grande importance à la sécurité de nos clients, et souhaitons minimiser le potentiel d’irritabilité, même mineur. Nous avons ainsi procédé au test suivant qui n’est pas obligatoire mais garantit un faible potentiel d’irritation :

Évaluation in vitro du potentiel irritant pour les yeux

Le test est basé sur la cytotoxicité et évalué par un marqueur appelé Neural Red qui est absorbé par les cellules saines, plus précisément leurs lysosomes. La concentration de cosmétique entraînant une diminution de 50% de cette absorption déterminera l’irritabilité.

Résultats : La tolérance ophtalmologique a été qualifiée d’excellente.

Share This