Cosmétiques: Beaucoup de bruit pour rien

Les grandes gammes de cosmétiques proposent une foison de produits aux promesses spécifiques: le collagène pour une peau repulpée, l’acide hyarulonique contre les rides, les cellules souches végétales pour la régénération, différents peptides aux actions moléculaires multiples, des vitamines antioxydantes et finalement des extraits de plantes aux vertus plus mystérieuses les unes que les autres.

Une confusion générale

En lisant la notice d’emballage d’un produit noyé parmi ses semblables, le produit miraculeux numéro 17 semblera tout aussi attractif que le numéro 53 de la même marque; et ce n’est certainement pas cette dernière qui vous aidera à trancher. En effet, chaque produit suit sa « trend » et pour les producteurs, il serait commercialement dommage, de ne pas bénéficier d’un maximum de toutes ces opportunités de ventes.

Le principe de la tartine

Il est certes conseillé de manger varié, toutefois, au niveau des cosmétiques, pour obtenir un effet concret et durable, il faut une utilisation régulière dans le temps et la fréquence.

« Si vous inondez votre tartine de confiture, le pain l’absorbera ; cependant cela ne fonctionnera pas si du beurre a déjà été tartiné dessus. C’est la même chose avec les cosmétiques, multiplier les couches ne sert à rien. »

De plus, après avoir choisi entre la marmelade et le miel, il faudrait théoriquement attendre 2 à 3 mois d’utilisation afin de décider de garder un produit ou d’en changer; car c’est environ après ce laps de temps que l’effet maximal est généralement atteint. Ainsi, au sein d’une même marque, il vous faudrait entre 10 et 100 ans pour déterminer la meilleure combinaison.

Simplicité et efficacité

Le concept de crème de jour et de nuit reste parfaitement valable. Il est d’ailleurs indispensable d’assurer une photo-protection par la crème de jour et d’avoir un aspect occlusif pour éviter la déshydratation via la crème de nuit.

Un indice de protection solaire élevé est d’ailleurs conseillé le jour en toutes circonstances parce que les UVAs traversent la plupart des vitres et que les UVAs et Bs traversent les nuages. L’ombre quant à elle, ne protège pas de la réverbération. L’association de ces couches protectrices avec l’application préalable d’un sérum aura un effet synergétique; il est par contre important d’attendre que le sérum ait bien pénétré la peau.

Concrètement, un sérum en premier amènera un maximum d’actifs, puis une crème viendra compléter avec d’autres actifs en hydratant tout en fournissant une protection contre la déshydratation.

À The Age Tech, nous souhaitons contribuer à un mouvement « Skin Minimalist » afin de maximiser des effets concrets en vous proposant un nombre restreint de produits riches en actifs synergétiques. C’est en effet, le seul moyen pratique de simultanément bénéficier de leurs fonctionnalités et d’atteindre le but que vous recherchez.