L’importance de l’acide hyaluronique dans les cosmétiques

L’acide hyaluronique est l’un des composés clés qui donne à la peau sa structure, sa souplesse et qui lui confère son apparence pulpée. Néanmoins toutes les sources d’acide hyaluronique ne sont pas égales.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique ou hyaluronan est une molécules naturelle trouvée dans les tissus conjonctifs, neuronaux ainsi que dans la peau. Cinquante pourcents de l’acide hyaluronique présent dans le corps se trouve dans la peau. Cette molécule appartient à la famille des glycosaminoglycanes, des longues chaines de polysaccharides, composés d’unités de sucres simples.

Sa structure moléculaire unique, hautement hydrophile, lui permet de retenir la quantité impressionnante de mille fois son poids en eau.

Les meilleures sources d’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique présent dans les cosmétiques peut venir de sources naturelles ou synthétiques. L’importance n’est pas tellement la source mais plutôt le poids moléculaire. En effet, des petites molécules de faible poids moléculaires sont mieux absorbées. Néanmoins, il a été démontré (Skin Research and Technology. 2015) que des tailles variables parmi des poids moléculaires faibles avaient des effets spécifiques.

Les plus petites molécules ont tendance à diminuer la profondeur des rides et à améliorer l’hydratation, alors que les molécules de poids légèrement plus élevé vont rester plus à la surface de la peau et jouer un rôle dans la diminution de perte d’eau transépidermique. C’est pourquoi nous avons inclus 3 tailles d’acide hyaluronique dans notre sérum anti-âge, pour un résultat optimal en termes réduction des rides et d’hydratation.


Les effets de l’acide hyaluronique sur la peau

L’acide hyaluronique, utilisé dans les cosmétiques sous forme d’hyaluronate de sodium, diminue le volume des rides et des ridules. Ces effets sont liés à son élasticité intrinsèque et à ses propriétés hydrophiles qui jouent un rôle important dans l’hydratation du derme et de l’épiderme. Il diminue aussi les rougeurs et les dermatites ou inflammations de la peau, dont l’un des exemples est l’eczéma. Enfin, il joue un rôle réparateur. En effet, sa concentration augmente lors de lésions cutanées.

Au-delà, d’une simple fonction de remplissage ou de « filler » il est impliqué dans la génération de signaux incitant le corps à produire plus de capillaires dans les zones endommagées. Il stimule aussi l’expression de gènes impliqués dans la différenciation des kératinocytes, les cellules de l’épiderme cutané, et contribue ainsi à son renouvellement. Il induit aussi la formation de jonctions cellulaires, responsables de la fermeté du derme.


Hygiène de vie pour un effet optimisé

La recherche a démontré que l’acide hyaluronique est aussi absorbé lorsqu’il est consommé par voie orale ; une fois encore des molécules faible poids moléculaire sont mieux assimilées (Journal of Clincical Biochemistry and Nutrition. 2015). La consommation de compléments alimentaires contenant dès 50mg d’hyaluronan a de clairs bénéfices sur la réduction des rides. ll est important de noter que la peau, occupant une surface d’environs 2m2, est le plus grand organe du corps et qu’elle doit être considérée comme une unité fonctionnelle de ce dernier.

Une approche exhaustive allant au-delà de la cosmétique est donc primordiale. Une bonne hydratation joue un rôle synergétique avec l’application topicale ou la consommation d’acide hyaluronique, car elle lui donne son potentiel régénérateur largement puisé dans l’eau.

Trouvez tous nos conseils pour maintenir votre peau hydratée dans cet article.